Plan de communication 2023 : les questions indispensables pour être bien préparé !

Thème

Stratégie / conseil

Publication

3 novembre 2022

Partager la page

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Bon… Si rien que la lecture du titre de notre article vous a donné des sueurs froides (parce que, justement, vous n’avez pas commencé à le préparer, ce fameux plan !), ne vous laissez pas gagner par la panique. Vous n’êtes en effet pas les seuls dans ce cas. Nous sommes tous dans le rush, surtout à cette période de fin d’année. Et comme nous, chez Wondercrush, on est passé par là, on souhaitait vous donner quelques petits conseils pour vous aider à attaquer ce moment crucial de la stratégie de communication d’une entreprise. Bien entendu, nous n’avons pas la science infuse, et vous avez sûrement une méthode fantastique pour avancer sur ce sujet.

Néanmoins, nous nous sommes dit qu’il serait idéal de poser de bonnes bases de réflexion pour tous, et de vous offrir une vision plus claire avant de prendre de grandes décisions. Voici donc une liste d’étapes clés et de questions indispensables pour vous aider à créer le plan de communication idéal !

Agenda en illustration 3D

1/ Faites le bilan

Derrière cette phrase qui fait un peu film d’horreur de série Z, une réalité : avant de se mettre à programmer son plan de communication de l’année à venir, un bilan de l’année écoulée est absolument nécessaire. On sait que vous avez fait énormément, mais que fatalement, à moins d’être la Wonder Woman ou le Superman de la com’ (si c’est le cas, merci de venir nous rendre visite à Wondercrush !) vous n’avez probablement pas TOUT réalisé. Et si on se posait les bonnes questions ? Prenons les choses dans l’ordre !

a. Le bilan des actions

Alors, penchons-nous un peu sur ce que vous avez accompli cette année. Tout d’abord, bravo, il y a du boulot ! Et si nous regardions les KPI de plus près ? En les comparant à l’année N-1 par exemple. Il est toujours important de prendre du recul, et d’analyser ce qui s’est passé au cours de l’année avec un regard neutre. Qu’est-ce qui a marché et pourquoi ? Au contraire, qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ? Et encore une fois, se demander pourquoi ? Des questions pas toujours faciles à appréhender mais, une fois le contexte posé, les réponses peuvent s’avérer cruciales pour revoir sa copie sur certains points, et mettre le paquet sur d’autres. On apprend de ses erreurs, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, vous connaissez la musique !

b. Le bilan sur l'image

Regardez-vous dans une glace ! Enfin pas vous, votre entreprise, ou votre marque. Vous en êtes où ? Comment vous perçoit-on ? Est-ce que l’image que vous renvoyez à l’instant T est bien celle que vous aviez espérée ? Êtes-vous bien à l’endroit que vous souhaitiez être ? Là encore, il faut savoir prendre du recul, et analyser la situation avec un œil de communicant le plus neutre possible. Si vous estimez qu’il faut renforcer ou corriger l’image de votre société, alors vous saurez sur quels boutons appuyer pour aller dans le bon sens, et prendre les décisions nécessaires !

c. Le bilan 2022 de la communication du secteur

Nous avons tellement le nez dans le guidon toute l’année qu’il peut être facile d’oublier qu’il y a un autre monde au-delà de notre entreprise ! On vous proposait de prendre du recul dans le paragraphe précédent, il va falloir en prendre encore un peu plus, en analysant la situation de votre secteur. Comment ont communiqué vos concurrents ? Ont-ils eu du succès ? Votre territoire de communication est-il semblable à ces derniers ? Quels ont été les points forts de votre secteur cette année, les innovations, les événements immanquables ? Dans un autre registre, plus global, quels ont été les nouveaux médias forts et innovants dont vous pourriez vous emparer pour bâtir votre nouveau plan de communication ?

Les données clés sont à portée de main. Il suffit de s’en saisir afin d’optimiser ses décisions. Saviez-vous que depuis juillet 2021, plus de 5,07 milliards d’individus (soit, en gros, plus de 63% de la population mondiale), utilisaient Internet dans leur vie de tous les jours ? Le pourcentage d’internautes a augmenté de 3,5% entre octobre 2021 et octobre 2022 ! De plus, il apparait que 96,1 % des internautes surfent depuis leurs appareils mobiles. Preuve s’il en fallait que le numérique doit plus que jamais faire partie de votre plan de communication en 2023 ! Réseaux sociaux, blogs, sites web, applications, plateformes collaboratives… Les outils sont là, à vous de les utiliser et de les mettre à profit !

d. Le bilan budgétaire

Il va falloir compter les sous ! Quelles ont été vos plus grosses sources de dépenses en 2022 ? Vous allez devoir jongler un peu avec les chiffres. Faire le point sur l’ensemble des budgets dépensés en communication et en marketing. Ce faisant, pensez à décloisonner tous les services : vous seriez surpris de découvrir toutes les solutions qui s’offrent à vous pour optimiser votre communication !

Fort de ce constat, à vous de jouer et d’identifier les points les plus efficaces à améliorer. Il ne faut surtout pas avoir peur de de se remettre en question, au contraire : il faut assumer ses choix pour avancer. Dans la communication, il y a une devise plus importante que les autres : au lieu d’essayer d’être partout, essayez d’être au bon endroit. Et surtout, remettez-vous en cause : c’est comme ça qu’on avance !

2/ La forme, c’est bien, le fond c’est mieux !

Pour pouvoir établir un plan de communication qui se respecte, rien ne sert de courir, il faut étudier à point. Autrement dit, avant de vous lancer à corps perdu dans des actions et des projets, posez-vous quelques instants, et regardez autour de vous : votre marque ou entreprise est-elle à l’aise au sein du marché dans lequel elle évolue ? Votre marché, d’ailleurs : a-t-il évolué ? Vos clients ont-ils changé de comportement ? Autant de questions dont les réponses vous apporteront une base solide pour la suite de votre réflexion.

a. De la nécessité de bien étudier son marché et ses concurrents

Illustration 3D d'une cible en haut d'un escalier

b. Quoi ma cible ? Qu’est-ce qu’elle a ma cible ?

C’est vrai ça, qu’est-ce qu’elle a ? Vous le savez ? Qui est-elle vraiment ? A-t-elle changé ? Ce sont typiquement des questions qu’il faut impérativement se poser. La cible, c’est le nerf de la guerre : il faut la regarder, l’écouter, la comprendre, la chouchouter. Pour mieux adapter son discours, sa communication, sa façon de s’adresser à elle et de la toucher. Connaissez-vous les comportements de consommation de vos cibles ? Ont-ils changé, même un peu ? Êtes-vous toujours en phase avec elle ? N’oubliez pas qu’une cible peut être versatile, et qu’il faut toujours devancer ses attentes pour mieux la fidéliser et mieux communiquer. Less is more : mieux vaut bien communiquer que trop communiquer.

c. De nouveaux horizons

Alors non, on ne vous demande pas de vérifier que les fruits et légumes sont de saison, ou que les fromages sont bien emballés et AOP. On parle de votre autre marché : celui sur lequel évolue votre marque, votre entreprise, votre société. À force de le côtoyer tous les jours, on a toujours un peu l’impression de le connaître par cœur. Et pourtant un marché est en constante évolution. Il faut savoir garder un œil habile et bien l’appréhender pour mieux s’y adapter !

Là encore, quelques questions à se poser régulièrement, encore plus à l’approche de la mise en place de votre plan de communication. Comment votre marché a-t-il évolué ? Quelles sont les tendances qui se sont dégagées de cette année passée ? Y-en a-t-il de nouvelles ? Certaines ont-elles disparu ? Et vos concurrents, dans tout ça, comment se sont-ils positionnés cette année ? La veille concurrentielle de base est en effet un élément important de votre réflexion. Savoir comment vos concurrents ont agi, ont communiqué, quel a été leur discours, leur positionnement… Sans avoir à devoir les copier, les observer est un atout considérable : quelles ont été leurs erreurs à ne pas reproduire ? Leurs coups de maître dont il faudrait vous inspirer ?

Bon. Maintenant que vous avez fait le tour d’horizon de votre cible et de votre marché, ne serait-il pas temps d’en changer, justement, d’horizon ? Car, si conserver son ambition et ses objectifs dans un marché existant et auprès d’une cible bien identifiée, sont évidemment indispensables, aller voir un peu ailleurs peut parfois être une excellente idée. Tester un nouveau marché. Proposer une nouvelle offre. S’adresser à une nouvelle cible. Des petits tests, des essais, transformés ou non, qui ne peuvent être que bénéfiques pour la bonne santé de votre marque.

Après tout, le monde est en constante évolution, bien au-delà de votre marché : à vous également d’y prêter attention et de vous adapter. D’ailleurs, la crise du COVID a malheureusement prouvé que des comportements de consommation pouvaient changer du tout au tout, et que des marchés que l’on pensait immuables pouvaient être profondément chamboulés. Le vôtre l’a probablement été d’ailleurs : vous êtes-vous penchés sur ses nouveaux enjeux, sur les nouvelles cibles qui ont pu émerger de cette période, en BtoB comme en BtoC ? Quel est votre positionnement suite à la crise ? À vous de jouer !

Petit mémo Wondercrush : la connaissance client est essentielle pour accélérer votre développement. Elle est également indispensable pour ouvrir de nouvelles formes de relations, plus proches et conniventes. Plus que jamais l’intelligence émotionnelle doit être au cœur de votre stratégie.

3/ Quels sont vos objectifs pour 2023 ?

Passons aux choses sérieuses ! Enfin, concrètes. Bref vous nous avez compris ! Car une fois le fond étudié, le marché analysé, la cible décortiquée… Il est temps de faire fructifier toute cette data !

a. Les temps forts de l’entreprise

Quels sont-ils ? Qu’il s’agisse de temps forts de votre entreprise (anniversaire, marqueur important, changement de nom, rebranding, sortie d’un nouveau produit…) ou de votre secteur (salon, changement de tendance…), l’essentiel est de les identifier et d’anticiper en amont une conduite à tenir. Vous adapter et adapter votre communication à ces temps forts est primordial pour rester dans le coup !

b. Les enjeux de l’année à venir

Vous les avez probablement déjà identifiés, il va s’agir maintenant de les préparer et de s’adapter. Êtes-vous plus sur des enjeux de notoriété ou de préférence de marque ? De compréhension de l’offre ou de transmission de valeurs ? De passage à l’achat ou à la création de sentiment d’appartenance ? Et quid de la valorisation de votre réseau de points de vente ? Suivant vos objectifs et vos ambitions, et fort de votre connaissance du marché, de la cible et de votre marque, vous pourrez mettre sur pied une communication parfaitement ciblée.

c. Vos axes

Alors on ne parle bien évidemment pas de déodorant. Mais de vos axes de communication, qui découlent tout naturellement de l’identification des enjeux de l’année à venir. Sur quoi allez-vous, ou voulez-vous communiquer ? Qu’allez-vous mettre en avant de votre entreprise ou de votre marque qui collera le mieux à ces fameux enjeux ? Un produit ? Un service ? Des valeurs ? Une offre particulière ? Comment allez-vous les mettre en avant, à travers quel message ou discours ? Il va falloir faire des choix et, encore une fois, les affirmer et les assumer. Alors autant définir ces axes et objectifs clairement et simplement : de ces décisions découleront vos prises de parole.

4/ Pensez à voir rouge !

Nous parlons du fil rouge, bien sûr. N’oubliez pas : une communication efficace est aussi une communication qui mise sur la répétition. Pas question cependant de communiquer ad vitam de la même manière sur la même chose. Tirer le fil, c’est adapter une idée, un concept, un principe, à des supports différents, des cibles différentes, tout en gardant de la cohérence et en véhiculant le même message. C’est là qu’entre en jeu le principe créatif. Si ce dernier est bon (c’est à dire intelligent, fort, à votre image, et qui réponde à vos enjeux de communication sur un marché et pour une cible donnée), alors il pourra être déroulé tout au long de l’année !

Le concept créatif, c’est finalement la base de votre communication. Il est basé sur toute votre réflexion de fond et votre analyse du marché, de vos cibles, des tendances et de vos objectifs. Chez Wondercrush, nous mettons toujours tout en œuvre pour dénicher LE concept qui répondra à vos attentes, en mettant à profit les expériences et le talent de nos planneurs stratégiques, directeurs conseils, directeurs artistiques et concepteurs rédacteurs. À cette étape de votre réflexion, il est donc indispensable de prévoir un budget alloué à la définition de ce concept par une agence de communication.

Ce concept de communication sera la traduction créative des messages, de la tonalité, de la direction que vous souhaitez faire prendre à votre marque. Ce concept sera le point commun qui unit et qui fluidifie votre communication. Il définira qui vous êtes auprès de vos cibles et permettra de vous faire reconnaître par ces dernières. Il assure la cohérence de l’ensemble de votre campagne de communication !

5/ Plus que quelques étapes incontournables

a. Les moyens

Bon, le fond, c’est fait. Maintenant, passons à la forme ! Là aussi, les questions sont nombreuses, et chacune mérite d’être posée. Média traditionnels ou réseaux sociaux ? Affichage ou cinéma ? À cette étape, tout est permis ! Enfin… Dans la limite de votre budget bien entendu. Par exemple, certains rêvent de booster leur notoriété en passant à la télévision mais le budget est souvent hors d’atteinte, forcément…

Forcément ? Là encore, il faut chercher, creuser, analyser : pour ce cas précis, sachez qu’il existe des offres de bouclages et de replay relativement abordables ! Le monde du média a changé, alors oui, il faudra sans doute faire quelques concessions dans vos ambitions, mais vous avez beaucoup plus d’outils à portée de main que vous ne le pensez ! Comme dit l’autre, “Sky is the limit” : les technologies, les réseaux sociaux, et la créativité de votre agence partenaire (qui a dit Wondercrush ?) sont capables de vous emmener bien plus loin que vous ne l’imaginez…

b. Moteur, ça tourne… Action !

Ça y est ? Vous avez les idées plus claires ? On sait, ça fait beaucoup de questions en amont, mais faites-nous confiance : ça vaut le coup. Car toutes les réponses (ou éléments de réponses) récoltées vont vous permettre d’élaborer THE stratégie de communication. Celle qui va incrémenter l’ensemble des actions envisagées par rapport aux cibles, aux objectifs, et aux messages envoyés.

Cette stratégie c’est à vous (et à nous, Wondercrush est là pour vous accompagner, ne l’oubliez pas !) de la mettre en œuvre, notamment de la prévoir dans le temps. Car il est clair que, suivant votre secteur d’activité, certaines saisons ou périodes de l’année seront plus propices que d’autres. Pas de précipitation : un planning précis et réfléchi est indispensable pour coordonner vos actions de communication et en tirer le maximum de bénéfices et de retours sur investissements. Voici quelques conseils pour vous aider dans votre organisation. Il faut savoir qu’un plan de communication finalisé se compose de deux choses indispensables (qui vous épargneront pas mal de migraines) :

  • Un planning de communication : un tableau qui va reprendre tous les aspects de chaque action de communication planifiée,
  • Un plan de communication visuel : un aperçu reprenant vos actions de communication envisagées, en général sous la forme d’une ligne du temps.

Une fois cette étape franchie… Il suffit de se lancer !

c. Communication externe… Et interne !

Un point à ne jamais oublier : ce sont vos atouts et votre différence qui sont vos véritables forces ! Encore faut-il bien les utiliser et les mettre en avant. Posez-vous la question : est-ce vraiment bien le cas ? Votre énergie et celle de vos collaborateurs est-elle bien mise à profit ? Par exemple contraintes par des tâches répétitives et inintéressantes ? Sachez qu’il existe dorénavant de nombreuses solutions pour automatiser une partie ou totalité de la production de certains supports. En réduisant les temps et coûts de production (entre 20 et 50% !), vous pouvez vous concentrer sur l’essentiel (discours, créativité, réactivité, expertise métier). Et vos collaborateurs vont apprécier !

N’hésitez pas, sur une base régulière, à faire le point sur les compétences de vos équipes, mais également sur leur charge de travail. Certaines tâches, par exemple, ne mériteraient-elles pas d’être externalisées ? Un environnement de travail sain, des collaborateurs mis à profit sur leurs véritables compétences, une confiance mutuelle dans la séparation des tâches, c’est un bond en avant assuré pour votre succès et votre environnement de travail. N’hésitez pas à faire régulièrement un travail de veille sur ce sujet, que ce soit des audits internes ou du benchmark de bonnes pratiques dans le monde du travail.

d. Budgétez votre plan de communication

Un budget, c’est plutôt simple à préparer quand il s’agit de reconduire une action, mais un peu moins lorsque l’on part de zéro, ou que l’on souhaite tester de nouveaux leviers. Là encore, pas de panique : Wondercrush est là pour vous aider ! Votre tâche principale sera de faire des choix en fonction des objectifs. Car qui dit objectifs différents dit budgets différents. L’astuce dans ces cas-là est de mutualiser vos actions autant que faire se peut. Ainsi, un contenu utilisé pour un support peut tout à fait être utilisé sur un autre.

Maintenant… À vous de jouer !

Illsutration 3D d'un réveil

6/ Pour finir : votre plan de communication 2023

a. Accordez-vous une marge de liberté...

Rassurez-vous : si l’on peut dégager les grandes tendances pour l’année à venir, personne ne peut prédire l’avenir à 100%. D’ailleurs, si c’était le cas, toute l’équipe Wondercrush serait sans doute sur une île tropicale à siroter un cocktail face à la mer bleu azur, les pieds dans le sable à l’heure qu’il est…

Non, rassurez-vous, inutile de vous mettre trop de pression. Sachez que les marques et entreprises qui sortent du lot sont souvent celles qui, certes, arrivent à anticiper globalement les tendances, mais surtout celles qui savent s’adapter en temps réel à leur marché, saisir les opportunités, être à l’écoute de leurs publics pour se transformer, évoluer, être agile…. Tout en mettant bien évidemment au cœur de leur transformation, leurs clients ! Notre conseil : prévoir une ligne dans votre budget que nous appellerons « provision créas / de contenus » qui peut représenter de 10 à 30% de votre budget global et qui vous permettra d’ajuster à souhait vos actions de communications. Histoire de ne jamais être pris au dépourvu !

b. et laissez-vous vous faire challenger !

Dans le monde de l’entreprise (et de la vie en général !), on regrette souvent d’avoir réagi trop tard. Souvenez-vous donc qu’une bonne agence de communication, c’est avant tout une agence qui saura vous conseiller sur votre plan d’actions et votre budget. N’hésitez pas à nous contacter : nous sommes là, à vos côtés, pour vous apporter de nouvelles perspectives, augmenter votre efficacité et vous faire découvrir de nouvelles opportunités. Les agences et leurs clients forment avant tout une équipe avec un seul objectif en tête :  faire évoluer une marque et créer la satisfaction client !

On reste en contact ?

En vous inscrivant à la newsletter Wondercrush vous recevrez le meilleur de notre actualité.

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.