Gif de l'expertise digitale de Wondercrush

Application mobile

Tremblez Facebook et Instagram !

Attention à ne pas confondre un mobile appliqué, à savoir une personne qui sait fort bien se déplacer, avec une application mobile. Heureusement qu’on est là pour mettre les choses au clair !

Blague nulle mise à part, les applications mobile, ça vous dit quelque chose ? Normalement, oui. Si vous avez un smartphone, vous devez savoir où trouver une appli et comment la télécharger, vos 397 heures cumulées sur Candy Crush en témoignent. Mais stratégiquement, une appli mobile peut avoir d’autres fonctions que de vous faire passer le temps en voyant des bonbons partout !

Chez Wondercrush on accompagne nos clients sur tous types d’application mobile, pour n’en citer que 2 assez différents :

  • Nous avons travaillé avec le département de Mayenne pour proposer aux touristes et aux locaux une application mobile leurs permettant de visiter le département en fonction de leur mode de déplacement à pied, à cheval, en vélo et pourquoi pas en bateau ! Techniquement, cette application est connectée via API pour permettre une mise à jour en temps réel ;

  • Nous accompagnons notre client Airwell dans le projet Ma Maison Hybride, qui embarque une application mobile

La stratégie digitale change : votre projet web également

Parce que oui, une appli mobile, c’est avant toute chose un logiciel. Un programme. Pour faire simple, vous téléchargez un programme, qui contient un fichier, qui va être installé sur votre téléphone, puis qui sera exécuté par le système d’exploitation de votre téléphone. Et ce fichier a son propre langage : il est codé spécifiquement suivant votre appareil. Pour les Smartphones sous Android, le langage est le java ou le Kotlin. Pour IOS, on est plus sur Objective C ou sur Swift. Tout en sachant qu’on peut tout à fait créer une application hybride, c’est à dire qui fonctionnera sur les deux types de système d’exploitation.

Natives et hybrides : les applications comme nouveaux supports de communication

Mais tout comme il y a plusieurs types de systèmes d’exploitation, il y a plusieurs types d’applications mobiles. On peut ainsi parler par exemple des applications natives. Ces applis sont développées spécifiquement pour un système d’exploitation en particulier. Du coup, cela permet d’utiliser tous les outils mis à dispo par ce système, et d’obtenir une application complète là où certaines devront faire des choix car elles devront tourner pour le plus grand nombre. Une appli complète pourra ainsi utiliser un GPS, un appareil photo d’une appli, et d’être donc plus riche que la plupart des autres applications hybrides. Cerise sur le gâteau : certaines applis natives, une fois installées sur votre device, vont pouvoir se lancer seule, et sans connexion Internet ! Plutôt classe. Du coup, ces applications dédiées, natives, vont pouvoir être téléchargeable par le biais des plateformes de téléchargement (on parlera par exemple de l’App Store pour Apple ou de Google Play pour Android).

Outre ces applications natives, on peut aussi parler des applications hybrides, ou cross-platform si vous voulez vous la péter un peu (vous avez le droit). Les applications hybrides se situent à mi-chemin entre l’application mobile et le site web : en gros, elle est accessible sur toutes les plateformes. Elle va fusionner les caractéristiques d’une page web (codée en HTML 5) et celles d’une app native. Si le fait qu’une app multi-plateforme soit un gain de temps, et qu’elle puisse être plus populaire, elle peut aussi être moins complète qu’une application native, car n’utilisant pas à 100% les capacités de tel ou tel système d’exploitation. Si ces applications sont souvent réputées moins performantes et moins fluides que leurs soeurettes les application natives, elles sont tout de même moins chères et plus faciles à développer. C’est un choix à faire, une stratégie à appliquer dont les bases sont, comme toujours, à développer en amont.

Création de site web + application dédiée : le combo gagnant

Si on veut aller encore plus loin dans l’analyse d’une application mobile, on peut se pencher sur le type d’environnement de développement utilisé. En programmation informatique, l’environnement de développement, c’est l’ensemble des outils permettant d’augmenter la productivité des programmeurs qui développent des logiciels. Cela peut comporter par exemple un éditeur de texte destiné à la programmation, des fonctions qui permettent, par pression sur un bouton, de démarrer l’éditeur de liens, un débogueur en ligne etc. Certains environnements sont d’ailleurs dédiés à un langage de programmation en particulier.